impasse de la liberté

mur et fil de fer barbelé dans une impasse ; noir et blanc

Ces murs, ces grillages
Ces portes et ces cages
Ces couloirs, ces clés
Cette solitude
Si dure et si rude
Qu’on peut la toucher
Ce rayon de lune
Sur le sol allume
Visage oublié
De celui que t’aimes
Qui tire sur sa chaîne
Comme un loup blessé

Bernard Lavilliers
Extrait de Betty / album Nuit d’amour (1981)