ligne de vie

Ligne d'écriture dans un tunnel de chemin de fer réhabilité en chemin vert.

… c’est marrant d’être au service d’une plus jeune. Les choses sont plus fraîches pour elle, car elle sort de l’école ; moi, j’ai une expérience qu’elle n’a pas. On s’apporte des choses mutuellement. Il n’y a pas de compétition. Il y a une vraie envie d’avancer ensemble. Je suis fière et contente de faire un vrai made in France, de voir qu’aujourd’hui, on peut vraiment faire du boulot en couture sans être à la chaîne. C’est peut-être un peu tard, car beaucoup de gens sont partis à l’étranger et beaucoup sont partis à la retraite sans transmettre leur savoir !

La dernière ligne de l’exposition de l’artiste Emilie Renault dans un tunnel de chemin de fer réhabilité en chemin vert à Fougères, ligne de témoignage trop éphémère.