Au septième jour, Dieu n’alla pas voter.

Genèse, au cinquième jour : « Dieu vit alors tout ce qu’il avait fait : c’était très bon.
Il y eut un soir et il y eut un matin : le sixième jour.
Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. »
Mais avant même de bénir le septième jour, comme il l’avait prévu, pour le consacrer au repos, Dieu fut licencié : trop idéaliste, pas assez productif, manque d’expertise, un brin contestataire et qui plus est ; ce n’est pas avec ces sornettes d’égalité et de redistribution que le monde va avancer, lui dirent les décideurs décomplexés.

Parking de sous-sol : porte 6 : par ici la sortie

Au septième jour, Dieu n’alla pas voter.