Conte mécano-touristique

Tracteur de club nautique

Gare aux regards des machines fantasmagoriques  !

Un tracteur d’un autre âge, mis à la retraite dans une station balnéaire pour mener des dériveurs au bord de l’eau, dévisagea un touriste qui se rendait à la plage. Un peu plus loin, sur la route du retour du bord de mer, c’est une bouche d’incendie ouverte qui l’observa passer sous son masque à gaz métallique…
« On ne badine pas avec de telles coïncidences », se dit alors le vacancier ; maintenant sur le qui-vive, il s’interrogea : « deviendrais-je paranoïaque ou en sommes-nous déjà aux prémices de l’invasion inéluctable des machines post-humaines ? »
Perspicace, la bouche d’incendie lui répliqua : « ta seconde question semble répondre à la première ! »
Ce qui mit le touriste dans un tel effroi qu’il s’enfuit illico ; on ne le revit jamais sur cette côte et ses regards mécaniques.

Bouche d'incendie