Taquinerie champêtre

Toile d'araignée sur fougères

Au centre de la toile, l’araignée n’y est pas forcément ; souvent, elle se cache sous une feuille, à la périphérie de son monastère.
Délicatement, pour ne pas abîmer le bel édifice, posez sur un coin de la toile une brindille d’herbe légère et simulez les frétillements effrayés d’un insecte pris au piège : la maîtresse des lieux sortira peut-être de sa cachette pour aller agripper sa proie !
Si tel est le cas, n’insistez pas, les blagues les plus courtes étant les meilleures : laissez-la regagner ses pénates bredouille et gardez en mémoire le sourire qu’elle a su faire fleurir sur vos lèvres.