Ordre et désordre

versatilité VERSAILLAISE

La rigueur du parc du château est encore plus visible l’hiver, sans verdure ni foule : les arbres sont alignés en strictes rangées militaires, taillés au carré. Le sol est propre : les feuilles ont été ramassées et le sable des allées ratissé scrupuleusement.

Vol d'oiseaux à la cime des arbres

Mais quand un groupe de pigeons survole en grand désordre la cime de ces arbres, il offre au badaud qui observe quelques secondes d’une mutine légèreté d’être qui épice d’une pincée d’incertitude poétique toute cette rectitude paysagère !